ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Gérer sa Santé 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

MEDECINE

__________________ 
 
Une médecine symptômatique 
Lorsque l'état de la santé s'est dégradé au point de mettre la vie en jeu, il importe d'intervenir rapidement. En toute logique, il convient d'accorder, enfin, l'attention et le temps nécessaires pour réajuster son Hygiène de vie. Malheureusement, bien trop souvent le patient est encouragé par son médecin à considérer qu'il est "guéri" du moment où les symptômes de morbidité sont disparus. 
 
Que fait l'animal lorsqu'il est malade ? 
- Il se met à jeûner. 
Que fait notre chien ou notre chat, lorsqu'il a une colite ?  
- Il se purge en avalant quelques herbes. 
 
Il est "symptômatique" (sic) d'observer combien la Médecine officielle fait peu cas de l'hygiène alimentaire de ses patients.  
A l'hôpital, ce sont des considérations de gestion économique, qui régissent les pratiques alimentaires, davantage que des critères nutritionnels objectifs de la santé. 
__________________ 
 
La Médecine traumatique 
Le seul domaine de la médecine, où l'intervention se justifie pleinement, est la Médecine traumatique. En effet, en cas de traumatisme (fracture osseuse, plaie ouverte, hémorragie interne, etc...), il convient nécessairement de réunir les conditions optimales de l'auto-régénération (soudure osseuse, cicatrisation), que régit le Principe de Vie.  
__________________ 
 
Pour une Médecine intégrée 
Il y a urgence lorsque la vie de la personne est en danger. Il convient alors nécessairement d'intervenir.  
Deux cas de figure se présentent : 
- le traumatisme (accident) 
- la détresse organique () 
 
Le premier cas correspond à l'inpondérable.  
Le second cas fait généralement suite à de multiples alertes, qui n'ont pas été entendues par les soignants (la personne malade ou son médecin); ou encore, il fait suite à un empoisonnement spécifique. 
 
Le médecin a été formé pour "traiter les maladies". 
Si ce n'est pas le patient lui-même, qui va s'occuper de "la Santé de l'individu" ?
 
 
En effet, prétendre que la guérison fait suite à la suppression des symptômes de la maladie, c’est faire croire que le fait de “ne pas prendre l’avion, qui s‘envole vers Ouagadougou, donnerait l’assurance de prendre celui, qui est à destination de New York”. - Étudier les maladies, ce n’est pas la même chose qu’étudier les conditions de la santé.  
 
- Supprimez les symptômes et la maladie reviendra !  
- Supprimez la cause de maladie et la santé ne vous quittera pas !  
 
Tout comme une plaie cicatrise sans intervention extérieure, “Seul le corps peut guérir, par lui-même; pour autant que lui soit accordée l’opportunité de le faire !”  
_________________ 
SUITE ==> L'ambulance 
 

_____________________________________________________________ 
S'instruire libère de l'Ignorance et de sa fille, la Peur.

 

(c) Hibiscus Or - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 5.10.2008
- Déjà 3681 visites sur ce site!