ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Gérer sa Santé 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

PNEUMONIE

Selon l'approche hygiéniste, si le jeûne est entrepris au début de la pneumonie, le cas ne sera pas très grave. L'exsudat dans les poumons ne sera pas très important et la guérison sera hâtée.  
Le Jeûne, Ed. Le Courier du Livre, 2002, Herbert M. SHELTON 
 
Selon John H. TILDEN, Docteur en Médecine (1851-1940)  
"Toutes le maladies sont auto-limitantes; mais si l'on trouve des types, qui correspondent aux descriptions livresques, les maladies doivent être traitées selon les descriptions livresques. Il est facile à tout un chacun de comprendre que l'influence d'un repas est auto-limitée. L'influence d'une attaque aiguë de toxines est auto-limitée.  
La pneumonie, ou les autres soi-disant maladies, représentent un état de toxémie et si rien n'y est ajouté - s'il n'y a pas d'autres toxines produites dans le système après que la maladie se soit établie - il apparaît évident que la quantité de poison est auto-limitée et la limitation doit toujours être la même; mais, si davantage de toxines y sont ajoutées après le début du traitement, il est évident qu'il serait impossible d'obtenir, de cette manière, qu'une quelconque maladie puisse finir aussi régulièrement, si ce n'est par la mort. La pneumonie est une maladie, qui résulte d'un empoisonnement toxinique, mais le sujet doit s'y préparer par des semaines et des mois de vie malsaine - balisant le terrain, pour ainsi dire, et le cultivant pour développer la maladie.  
Après qu'elle se soit déclarée, pour la mener à son terme aussi rapidement que possible, il faut absolument stopper l'alimentation. Il faut boire de l'eau autant que désiré et faire de fréquents lavements intestinaux - au moins un fois par jour - avec de l'eau chaude." 
Extrait de La Santé altérée - Volume II - 1921 - par John H. TILDEN (1851-1940) 
 
Bienheureux ceux qui souffrent (1923) - Avant de subir les assauts d'une pneumonie ou d'une fièvre typhoïde par exemple, l'individu reçoit toujours des «avertissements répétés» du côté des voies digestives, qui devraient donner l'éveil sur l'imperfection de la conduite alimentaire et hygiénique et inciter à la corriger, «plutôt que de combattre aveuglément les bienfaisants symptômes avertisseurs à l'aide de médicaments, qui ne font que masquer le mal, sans enlever ses causes» 
Dr Paul CARTON (1875-1947)  
_____________________________________________________________ 
S'il est tard et que la maladie vous touche, faites-vous suivre par votre médecin. 
 
 
-------------- 
SUITE ==> SEP 
 

_____________________________________________________________ 
S'instruire libère de l'Ignorance et de sa fille, la Peur.

 

(c) Hibiscus Or - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 20.07.2008
- Déjà 3681 visites sur ce site!