ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Gérer sa Santé 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Le Myélome Multiple

A - Présentation générale 
Cette maladie est décrite comme étant caractérisée par l'envahissement du sang par des plasmocytes (jeunes globules blancs - pic monoclonal mis en évidence grâce à une analyse par électrophorèse) au détriment des globules rouges (transporteurs d'oxygène) des plaquettes (facteurs de coagulation du sang) et des autres types de globules blancs ("agents de nettoyage" du corps).  
D'autres symptômes sont la résorption du calcium osseux, de manière diffuse ou localisée, qui engendre la fragilisation des os (fracture des os longs) ou encore leur "effondrement" (vertèbres, hanches, etc...). 
Cela se traduit par une fatigue plus ou moins intense et des douleurs d'intensités diverses selon les stades d'avancée de la maladie. 
 
La Médecine ne connaît pas la cause de cette maladie, qu'elle ne sait pas guérir; elle propose des traitements, qui permettent d'en freiner l'évolution. 
Les malades décèdent prématurément, pas nécessairement du myélome lui-même, mais souvent aussi de maladies opportunistes, qui trouvent à s'épanouir sur un terrain, dont l'immunité affaiblie apparaît autant comme un facteur causal de la maladie que comme la résultante des multiples traitements immuno-suppresseurs.  
Aussi, l'administration d'antalgiques (traitements de confort) permet le soulagement de la douleur; cependant, le mal continue à s'étendre à l'insu du patient. 
 
Analyse sous l'angle de "cause à effet
Une majeure partie des plasmocytes : 
- deviennent des globules blancs 
- au détriment : 
-- d'autres types de globules blancs ( ---> déficit immunitaire) 
-- des globules rouges ( ---> anémie) 
-- des plaquettes (---> trombopénie) 
 
Conséquences 
Le déficit immunitaire laisse place aux maladies opportunistes. 
L'anémie engendre un déficit de transport d'oxgène vers les cellules; il en résulte une fatigue persistante. 
Les maladies dites "opportunistes"(pneumonie, septicémie, etc...) affectent souvent les malades, qui sont susceptibles d'en mourir.  
Les douleurs osseuses résultent de prélèvements minéraux, qui engendrent des micro-effondrements osseux. 
 
Composition des os  
La composition chimique du tissu osseux est la suivante : 
- matière organique : 33/100 osséine et graisse) 
- matière inorganique : 67/100 
-- dont : 
--- phosphate de chaux : 51/100 
--- phosphate de magnésie : 1/100 
--- carbonate de chaux 11/100 
--- fluorure de calcium, 2/100 
--- soude et chlorure de sodium : 1/100 
 
Une maladie définie par ses symptômes 
La médecine définit les maladies par des symptômes et les traitements sont destinés à supprimer les symptômes, qui, généralement, réapparaîssent après un temps de latence plus ou moins long, parce que la cause n'a pas été supprimée. 
Les symptômes ne sont pas considérés sous l'angle de "cause à effet". 
Pour autant, l'approche symptômatique a l'énorme avantage, dans l'urgence, de parer au plus pressé avec efficacité. 
 
Cette présentation, quoique synthétique, reflète la vision de la Médecine officielle. Il peut en être effectué une lecture bien différente. 
 
Paradigme 
Il convient de poser la question du paradigme à considérer pour déterminer la conduite à tenir face à la maladie.  
Le paradigme de la médecine officielle, qui fait référence à l' agression extérieure par des microbes, des virus, etc..." n'est pas satisfaisant. Cependant, on évoque la mutation génétique. Or les recherches ont démontré que, chez tout individu sain, il se produit des mutations génétiques; toutefois, dans un corps sain les cellules mutantes sont normalement éliminées.  
 
Le paradigme de "la Toxémie" apporte une explication bien plus déterminante, qui rejoint les conclusions des recherches majeures relatives aux causes du cancer. 
 
B - Présentation "hygiéniste" 
Selon l'Hygiène Naturelle ou Hygiène Vitale, il convient avant tout de savoir qu'il n'y a pas de fatalité. Il n'y a pas d'entité extérieure, qui "agresserait le corps du malade"; cependant, il y a une Toxémie générale, qui conduit à la prolifération des globules blancs, dont le rôle est précisément de nettoyer le corps de ses toxines.  
 
Cause de la résorption osseuse 
Le calcium des os est utilisé pour neutraliser les déchets métaboliques toxiques du corps afin de permettre leur élimination. S'il y a un excès de déchets à neutraliser, les apports de calcium par la nourriture deviennent insuffisants; il en résulte une résorption osseuse, entraînant leur fragilisation ainsi que des risques élevés de fracture et de tassements osseux.  
Ces déchets résultent autant des processus métaboliques normaux, que des digestions "laborieuses" (putréfaction alimentaire consécutive aux incompatibilités alimentaires, excès protidiques) et... de la médication. 
 
Equilibre acido-basique 
Suite aux travaux et aux résultats probants obtenus par le Dr Catherine KOUSMINE (1904-1992), des recommandations sont faites aujourd'hui par les nutritionnistes en faveur de la consommation quotidienne de fruits et légumes frais "alcalinisants" (car l'alimentation moderne actuelle est "acidifiante" par ses excès de consommation de produits animaux - viandes, produits laitiers, fritures, etc...). 
 
Alimentation et hygiène de vie 
Tout être en bonne santé bénéficie de conditions alimentaires et d'hygiène de vie satisfaisantes. Pour une personne malade ce n'est plus le cas (depuis bien longtemps). Un corps usé par les années ne dispose plus nécessairement des capacités fonctionnelles optimales de ses organes. 
Par conditions alimentaires, on entend l'ensemble du processus nutritionnel : 
- alimentation 
- digestion 
- assimilation 
- élimination 
Par hygiène de vie, on entendra l'ensemble des conditions physiques, spirituelles et psychologiques du mode de vie : 
- oxygénation 
- activité physique 
- activité intellectuelle stimulante 
 
Aussi, sur le plan nutritionnel, il appartient à chacun d'entre nous de : 
- savoir privilégier une nourriture de qualité (aliments frais et crus) au détriment des produits de transformation industrielle 
- privilégier des modes de préparation culinaires, qui préservent les qualités nutritionnelles des aliments (commencer chaque repas par une ou des crudités) et la digestibilité des mélanges (aller dans le sens de la simplicité culinaire) 
- respecter un équilibre acido-basique alimentaire (voir les recommandations des nutritionnistes officiels en ce sens - bien souvent notre alimentation souffre d'un équilibre en faveur d'une nourriture "acide" ou "acidifiante")  
- s'assurer d'une digestion satisfaisante (savoir respecter les compatibilités alimentaires de manière à préserver la digestibilité des repas) 
- d'apprendre, de savoir écouter et d' "écouter son corps" : tout fourmillement au niveau osseux peut être révélateur d'un processus de rééquilibrage acido-basique au détriment du capital osseux.  
- de savoir aménager des plages horaires bien différenciées d'assimilation et d'élimination ( bannir le grignotage entre les repas - NB: le corps humain ne sait pas gérer simultanément de manière efficiente et entrées et sorties à l'instar de la circulation automobile dans un rond-point engorgé
- s'assurer d'une élimination satisfaisante (en qualité et régularité, absence de constipation) 
 
Une personne malade est avant tout "une personne qui digère mal et qui élimine mal"
 
Important :  
Penser à éliminer d'abord; puis à s'alimenter seulement 
Une personne en bonne santé dispose d'un "ventre plat" 
(condition nécessaire); une personne dont le ventre est "proéminent" est en train de perdre sa santé. 
 
_____________________________________________________________ 
S'il est tard et que la maladie vous touche, faites-vous suivre par votre médecin. 
________________ 
Bibliographie 
Les clefs de la nutrition par Désiré MERIEN - 1992 
Alimentation, Vitalité, Longévité par le Dr Brian Clement (Dir. de l'Institut HIPPOCRATES) - Le Programme Hippocrates détaillé - 2006 
 
---------------------- 
SUITE ==> Pneumonie 
 

_____________________________________________________________ 
S'instruire libère de l'Ignorance et de sa fille, la Peur.

 

(c) Hibiscus Or - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.07.2008
- Déjà 3975 visites sur ce site!